Ken Sakio

PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION MONDIALE DE KARATÉ-DO SHITO-RYU FMKS

KEN SAKIO est né à Tokyo au Japon le 2 janvier 1922. Il fût initié aux arts martiaux dès l`âge de 11 ans. En 1933, jeune homme qu`il est, il commence à pratiquer dans le cadre d`un programme scolaire, le Judo et le Kendo.

Après avoir obtenu avec succès son diplôme du secondaire, Ken Sakio s`inscrit en 1939 à la prestigieuse Université de Tokyo. Immédiatement, il se joint au club de Karaté, nouvellement formé, de l’université. Il débute son entraînement de Karaté sous l`oeil vigilant de l`instructeur en chef, le renommé Choki Motobu.

Choki Motobu, maître Toudi de l`île d`Okinawa.

En 1939, Maître Choki Motobu décide de retourner à Okinawa et recommande fortement son ami et concitoyen d`Okinawa le Maître Toudi, Kenwa Mabuni pour devenir son remplaçant à l`Université de Tokyo au sein du club de Karaté.

Photo illustrant le jeune Maître Kenwa Mabuni

Durant la période 1939, Ken Sakio étudie avec maître Mabuni. Plus tard en 1940 et 41, il voyage à Okinawa, où il reçoit l`enseignement de quelques maîtres Okinawiens tels que :

  • Miyagi Chojun
    (fondateur du Goju Ryu Karate-do)
  • Chibana Choshin
    (fondateur du Kobayashi Ryu karate do)
  • Gusukuma (Shimpan) Shiroma
    (étudiant du Grand Maître Itosu Anko de Shuri).

Ken Sakio se rappelle d’avoir vécu une existance précaire en décembre 1941, lorsque le Japon est entré dans la guerre du Pacifique. Toutefois, il a été charmé par la personnalité de maître Mabuni et de l’intéret qu’il porte au karaté. Je me suis donc consacré à la pratique du karaté sous la tutelle de maître Mabuni, chérissant la courte période avant mon enrôlement dans le service militaire prévu pour avril 1941.

Maître Mabuni était âgé de 50 ans et atteignait son apogée. Ses leçons étaient si exhaustives et minutieuses, que j`étais constamment étonné par sa vitalité dans la recherche même de l`essence du Karaté. Je regrette qu’en dépit de ses leçons promulguées avec tant de gentillesse et de peine, je demeure aussi novice (immature) dans l`art du Karaté.

De gauche à droite : Sensei Ken Sakio Maître Kenwa Mabuni Maître Gichin Funakoshi (portant le chapeau) En arrière plan, derrière Mabuni sensei se trouve : Matayoshi Nakayama Isao Obata sensei Ryusho Sakagami sensei (portant lunette et chapeau)

En 1942, Sakio sensei fût honoré avec un permis d`enseignement  » Renshi », titre émis par la plus réputée des Organisations en Arts Martiaux Japonais responsable de l`attestation de tous les arts martiaux , le Dai Nippon Buto-Kai.

De gauche à droite, rang du milieu, photo rare : Inconnu Manzo Iwata sensei Isao Obata sensei (Shotokan) Fujita Seiko (14 ième Maître Koga-Ryu Ninjutsu Technique Mamban Saato Ryu Kempo) Ken Sakio sensei.

Ken Sakio exécutant des mouvements variés de différents Kata Shito Ryu tel que Gojuschiho, Suparinpei, Rohai, et autre.

Vers 1949, avec la permission et sous la supervision de maître Kenwa Mabuni, Sakio sensei a ouvert son propre Dojo de Shito-Ryu  (SEIFUKAN). Il devient aussi entraîneur de Karaté au club de Karaté des écoles secondaires Shimizudani et Outemon.

De gauche à droite : Maître Ken Sakio Maître Manzo Iwata Ode sensei

Vers 1953, Sakio sensei avait solidement établi un Club de Karaté universitaire à Kansai.

En 1969, Sakio sensei est nommé représentant du Zen Nippon Karate-do Renmei
(Federation of All Japan Karate-do Organizations – FAJKO) et arbitre sénior classe A

Calligraphie de Sakio Sensei

Ken Sakio reçoit le  » Distinguished Service Award  » du Nihon Budo Kyougi kai (Conseil Budo Japonais) en 1992 pour souligné sa contribution remarquable aux arts martiaux.

Maître Iwata (G) s`entraînant dans le Dojo domicilier.

En 1993, après la mort inattendue du Maître Iwata Manzo Maître Sakio fut nommé Président de la : Japan Karate-do Shito-Kai Fédération Mondiale de Karate-do Shito-Ryu, FMKS.

En 1994, la Fédération Japonaise Karate-do (JKF) décerne le 9ième dan ceinture noire au Maître Sakio..

En 1996, lors du 2ième championnat mondiale de la Fédération Shito-Ryu Karaté-do à Puebla au Mexique, Maître Sakio dirige la délégation Japonaise et préside au Congrès de la FMKS (Fédération Mondiale de Karate-do Shito-Ryu). De plus, il supervise les séminaires de Kata et de l`arbitrage du championnat.

Un exemple de la philosophie de Sakio sensei.

(L-R) De gauche à droite : Maître Sakio et sensei Sam Moledzki, Président de Shito-Kai Canada en 1997 lors de la cérémonie d`ouverture du Honbu Dojo et du siège social de la Fédération Mondiale de Karaté-do Shito-Ryu.

(L-R) De gauche à droite : Sakio Sensei, Hisatomi Sensei et Genzo Iwata Sensei au séminaire de Kata de la Fédération Pan - Américaine Karaté-do Shito Ryu en 1998.

Bibliographie

  • Magazine Bushido Karaté(France), Mars 1995.
  • Mabuni Kenwa/ Nakasone Genwa Yuju – sha. Karaté-do Nyumon (Nouvelle édition) 28 février 1996.
  • Sam Moledzki , Informations personnelles et photographies d`archives : Toronto Canada
  • André Pronovost . Données personnelles et archives photographiques: Trois-Rivières, Québec.
  • Karatedo Magazine vol.305- Tokyo,Japon 1998.
  • Roland Habersetzer, Wado, Goju, Shito Kata Tome 2, Encyclopédie Amphora des arts martiaux, juin 1994(France).
  • Livre sur le Yukyu No Ken Shitokai 1997.